Loriot d’Europe Oriolus oriolus (Linnaeus, 1758)

Oriolus oriolus (Linnaeus, 1758) ou le Loriot d’Europe est un oiseau appartenant à la famille des Oriolidae.

Oriolus oriolus juvénile
Oriolus oriolus juvénile
Crédits : Jean-Yves Piel

Il mesure de 22 à 25 cm.
Le mâle adulte est jaune vif. Les ailes et la queue sont noires. Le bec est rougeâtre. Les lores et les tertiaires sont noires.
Le mâle de 1er été, la femelle et le juvénile ont le dessus vert, le dessous blanc sale avec de fines stries. Ils ont une nuance variable de vert jaunâtre ou de jaune aux flancs et sur le ventre.
Il émet souvent un « vièèéhk » rêche, rappelant le Geai, mais plus nasillard. Son chant est un fort et beau sifflement flûté : « didelio ! ».

Oriolus oriolus femelle
Oriolus oriolus femelle
Crédits : Jean-Yves Piel

On le rencontre dans les forêts de feuillus, parfois de conifères, les bosquets, les peupleraies, volontiers près des cours d’eau, les grands parcs...
C’est un visiteur d’été, qui hiverne en Afrique tropicale.
Sur l’île de Ré, il est présent surtout de la mi-avril à la fin août. Mais on peut aussi l’observer en février et en mars. Il est nicheur certain dans le Nord de l’île .
Cet oiseau est farouche et mobile. Il est assez difficile à observer.

Oriolus oriolus juvénile
Oriolus oriolus juvénile
Crédits : Jean-Yves Piel

Son nid est pendant à la fourche d’une branche haute. Elle le garnit de laine et de crins avant d’y pondre les 3 ou 4 œufs de l’unique couvée annuelle. L’incubation dure 14 ou 15 jours.

Son régime est composé d’insectes et de fruits, notamment de cerises. Il devient plus spécialement frugivore en fin d’été.

Mots-clés