Érismature rousse Oxyura jamaicensis (Gmelin, JF, 1789)

Oxyura jamaicensis (Gmelin, JF, 1789) ou l’Érismature rousse est un oiseau de la famille des Anatidae.

Elle mesure de 35 à 43 cm. Elle est petite et trapue.
Sa tête est grosse, avec un bec fort.
Le corps est long et rond.
La queue raide souvent tenue dressée.
Son bec est bleu clair, devenant gris en hiver tandis que le corps devient brun sale.
La femelle est comme le mâle internuptial mais la tête est brun foncé et blanc sale avec une bande sombre diffuse à la joue.
Elle est silencieuse la plupart du temps. Les mâles en parade émettent divers claquements en tapant le bec contre la poitrine.

C’est une espèce nord-américaine introduite en Grande-Bretagne et qui se répand en Europe occidentale. Elle est invasive et par hybridation avec l’Érismature à tête blanche. Fait-elle courir à cette dernière espèce européenne le risque de disparaître ? Aussi fait-on une chasse sans concession à l’Érismature rousse.
On le rencontre sur des étangs et des lacs de plaine peu profonds.
Sur l’île de Ré, elle a été vue occasionnellement de novembre à la mi-décembre.

Mots-clés