Pouillot de Bonelli Phylloscopus bonelli (Vieillot, 1819)

Phylloscopus bonelli (Vieillot, 1819) ou le Pouillot de Bonelli est un oiseau de la famille des Phylloscopidae.

Il mesure de 10,5 à 12 cm.
Le croupion est jaunâtre contrastant avec le dos moins coloré.
Il a du vert à la calotte et au manteau avec une vague nuance brune.
Le dessous est blanchâtre sans jaune ou chamois à la gorge, la poitrine et au ventre.
Les rémiges primaires et les rectrices sont bordées de vert jaunâtre pâle. Les rémiges secondaires sont bordées de pâle formant une zone pâle sur l’aile fermée. Les tertiaires sont foncées à bord blanchâtre contrastant.
Le cercle oculaire est pâle entier.
Il a souvent les lores pâles et les parotiques gris pâle créant une impression de face pâle.
Les pattes sont gris-brun assez foncé.
Le contact est un net dissyllabe « hu-it » sifflé ou unisyllabe « tchipp ».

On le rencontre dans des milieux boisés variés, à différentes altitudes.
C’est un migrateur, qui hiverne en Afrique tropicale.
Sur l’île de Ré, il fut occasionnellement observé (de la mi-avril à la mi-mai, de début juillet à la mi-octobre).

Il est sans cesse en mouvement dans la végétation et n’apparaît que rarement à découvert. Il fait souvent de brefs vols stationnaires à la manière d’un colibri pour capturer une proie.

La femelle construit un nid sphérique de végétaux secs, à même le sol, en général dans un talus, au pied d’un buisson ou d’un arbuste. Elle y pond 5 ou 6 œufs qu’elle couve seule durant 13 jours.

Il est essentiellement insectivore.

Mots-clés