Bouvreuil pivoine Pyrrhula pyrrhula (Linnaeus, 1758)

Pyrrhula pyrrhula (Linnaeus, 1758) ou le Bouvreuil pivoine est un oiseau appartenant à la famille des Fringillidae.

Il mesure de 15,5 à 17,5 cm.
Il est assez grand et charpenté.
Son cou est « dans les épaules » et presque inexistant.
Le corps est ramassé. La tête est grosse. Son bec est gros et court.
Il a des ailes longues.
En vol, il a une tache blanche du croupion, contrastant avec la queue noire et le dos gris.
La barre alaire est large et blanc cassé.
L’adulte a la calotte et la face noires. Les sexes sont surtout différenciés par la couleur du dessous, rouge chez le mâle, beige-gris chez la femelle. Le mâle a le dos gris pur, la femelle l’a gris nuancé de brun.
Le juvénile a la tête gris brunâtre. Les sexes sont semblables.
Le contact est un « pyu » bref, sifflé ou flûté, grave, vaguement mélancolique, ou bien un « pi(uy)u » à fin légèrement tombante.

On le rencontre dans les forêts mixtes, les parcs touffus, les grands jardins, les cimetières… avec des conifères.
Il est surtout sédentaire. C’est un migrateur partiel au nord. Sur l’île de Ré, très occasionnel bien qu’on puisse le rencontrer toute l’année. Il a fait l’objet de rares observations. Pas de signes de nidification.
Il n’est pas vraiment farouche mais calme et discret, passant facilement inaperçu en été.

Son nid est construit sur la branche d’un arbre, dans un buisson ou un taillis. C’est une structure lâche, construite par la femelle. Il est fait de mousse, brindilles et lichens, et tapissé de poils, mousse et radicelles. La femelle dépose 4 à 6 œufs bleu pâle, tachetés de brun-roux. L’incubation dure environ 12 à 14 jours.

Il se nourrit principalement de graines et de bourgeons d’arbres fruitiers. Il consomme aussi des insectes et des baie.

Mots-clés