Tourterelle turque Streptopelia decaocto (Frivaldszky, 1838)

Streptopelia decaocto (Frivaldszky, 1838) ou la Tourterelle turque est un oiseau de la famille des Columbidae.

Streptolpelia decaocto adulte
Streptolpelia decaocto adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 31 à 34 cm, avec une envergure de 48 à 56 cm.
Elle est élancée et assez élégante.
Elle est de couleur claire, avec une longue queue.
Elle a un étroit demi-collier noir bordé de blanc sur l’arrière du cou.
Son plumage est assez uniformément gris beigeâtre clair, à nuance un peu plus brune sur le dos et légèrement gris-bleu pâle aux grandes couvertures alaires.
L’œil est sombre faisant tranchant sur la tête uniformément pâle.
Ses rectrices externes ont un bout largement blanc.
La queue levée paraît presque toute blanche par-dessous, en contraste avec les sous-caudales gris cendre.
Le juvénile n’a pas de demi-collier noir. Il est de couleur légèrement plus brune et plus terne.
Son chant est un « dou-dou-do » trisyllabique, répété à plusieurs reprises, roucoulant, à 2e syllabe accentuée et 3e plus grave.

On peut la rencontrer dans des parcs, des jardins, de préférence avec des conifères touffus. Elle peut être aussi en ville.
Elle est sédentaire. Elle est peu farouche. Sur l’île de Ré, on peut l’observer toute l’année.

Streptolpelia decaocto adulte
Streptolpelia decaocto adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle est vue solitaire, mais plus souvent en couples. Cette espèce est résidente dans son habitat. Ce sont des oiseaux très grégaires.

Le nid est une plate-forme très lâche dans un arbre, une haie ou un buisson dense. Il est fait de quelques fines brindilles et de tiges sèches, très plat et petit. Il est très sommaire. La femelle dépose 2 œufs blancs et lisses. L’incubation dure environ 14 jours, assurée par les deux parents.

Streptolpelia decaocto adulte
Streptolpelia decaocto adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

C’est une espèce essentiellement granivore. Elle ajoute à son ordinaire, dès l’arrivée des beaux jours, quelques fleurs, insectes, bourgeons qu’elle consomme avec gourmandise. Elle boit par succion et n’a pas besoin de jeter la tête en arrière pour avaler.

Mots-clés