Fauvette des jardins Sylvia borin (Boddaert, 1783)

Sylvia borin (Boddaert, 1783) ou la Fauvette des jardins est un oiseau de la famille des Sylviidea.

Elle mesure de 13 à 14,5 cm.
Son plumage est gris-brun verdâtre sans caractères marquants.
Elle est robuste.
Le bec est assez fort, obtus, ocre gris bleuté à pointe plus foncée.
Les pattes sont grisâtre, clair, assez fortes.
Le cercle oculaire est à peine plus clair autour des yeux sombres. Le sourcil est court encore un peu plus clair.
Elle a souvent une nuance gris plus pur aux côtés du cou.
Les sexes et âges sont semblables mais les juvéniles en fin d’été ont des ailes plus fraîches avec le but des rémiges plus clair.
Le contact est une série caquetante de cliquètements pleins, nasillard, « tchek, tchek, tchek… ». Le rythme s’accélère en même temps que croît l’inquiétude. Son chant est composé de strophes de 3-8 sec de sons rapides assez graves, ne constituant pas une mélodie, montant et descendant la gamme sans ordre, comme un ruisseau qui murmure.

On la rencontre dans des bois à clairières, des coupes, des parcs sauvages, de grands jardins arborés à sous-bois touffu.
C’est une migratrice qui hiverne en Afrique tropicale. Sur l’île de Ré, on peut l’observer de mi-août à mi-septembre, voire de début juillet à fin octobre et de début avril à fin mai.
Elle est farouche, ou du moins de mœurs discrètes.

Son nid est une coupe de feuilles et d’herbes tapissées de matériaux plus doux. La femelle pond 4 ou 5 œufs blanc cassé, de mai à juin. L’incubation est effectuée par les 2 partenaires pendant 12 à 14 jours.

Elle se nourrit essentiellement d’insectes, d’araignées et autres invertébrés. Elle peut aussi se nourrir de petits fruits et de baies.

Mots-clés