Fauvette grisette Sylvia communis (Latham, 1787)

Sylvia communis (Latham, 1787) ou la Fauvette grisette est un oiseau de la famille des Sylviidea.

Sylvia communis adulte
Sylvia communis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 13 à 15 cm.
Elle est assez grande et charpentée.
Sa queue est longue.
Le bec est fort à base diffusément plus claire.
Ses pattes sont assez fortes, jaune brunâtre.
En tous plumages, elle a de larges liserés brun-roux des tertiaires et des grandes couvertures alaires contrastant avec le dos gris brunâtre.
Les côtés de la queue sont blancs.
Le mâle adulte a la tête grise, le cercle oculaire et la gorge blancs, la poitrine rosée, l’iris ocre rougeâtre.
Pour les autres plumages, la tête est gris-brun. Le cercle oculaire est diffus. La gorge est blanc sale. La poitrine est blanc beigeâtre. L’iris est gris-brun ou brun-jaune.
Le contact est un « vèhd vèhd vèhd » rauque, légèrement montant, nasillard.

Sylvia communis adulte
Sylvia communis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

On la rencontre dans des zones broussailleuses, des coteaux calcaires, le bocage, les jeunes plantations, les friches herbeuses avec arbustes…
C’est une migratrice, qui hiverne au sud du Sahara. Sur l’île de Ré, on la rencontre de début avril à mi-septembre, voire de mi-février à fin octobre.

Sylvia communis adulte
Sylvia communis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Le nid est une coupe profonde posée près du sol et bien cachée. La femelle pond 4 ou 5 œufs verdâtres ou chamois pâle marqués de gris. Les deux parents couvent à tour de rôle pendant 15 jours.

Sylvia communis adulte
Sylvia communis adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Son régime comprend des insectes et leurs larves ainsi que des araignées. Il consomme aussi des fruits rouges à l’automne.

Mots-clés