Merle à plastron Turdus torquatus (Linnaeus, 1758)

Turdus torquatus (Linnaeus, 1758) ou le Merle à plastron est un oiseau de la famille des Turdidea.

Il mesure de 24 à 27 cm.
L’adulte a une dominante noire et noirâtre avec croissant blanc en haut de la poitrine. Le bec est jaune à pointe foncée. Les plumes des ailes ont un bord pâle. En vol, les ailes sont nettement plus claires que chez le Merle noir. Les sexes sont semblables, mais les mâles sont en général plus noirs avec un croissant plus blanc.
Durant le 1er hiver, le mâle est comme l’adulte, mais avec une trace de croissant clair. La femelle est habituellement sans croissant pâle, pouvant être confondue avec celle du Merle noir mais les ailes sont un peu plus claires.

En altitude, elle est présente sur les pentes abruptes parsemées de rocs, les versants dénudés, dans les forêts de montagne.
C’est un migrateur dans une grande partie de l’Europe. Il hiverne dans l’ouest du bassin méditerranéen. Sur l’île de Ré, il est présent surtout en avril et en octobre, voire de mi-mars à mi-mai et de début septembre à mi-décembre.
Il est farouche.

Le nid est construit à partir d’éléments végétaux dans un arbuste ou dans la végétation herbacée. La femelle dépose 4 à 5 œufs qu’elle couvera pendant 2 semaines avec son partenaire.

Son régime alimentaire est assez diversifié et varie suivant la saison : vers de terre, baies, insectes, escargots...

Mots-clés