Fauvette pitchou Sylvia undata (Boddaert, 1783)

Sylvia undata (Boddaert, 1783) ou la Fauvette pitchou est un oiseau de la famille des Sylviidea.

Sylvia undata adulte
Sylvia undata adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Elle mesure de 13 à 14 cm.
Sa longue queue est souvent relevée.
Le dessus est gris foncé ou gris brunâtre. Le dessous est lie-de-vin terne.
La gorge est finement ponctuée de blanc sale. Le milieu du ventre est blanc sale.
Son iris est brun-rouge. Le cercle orbitaire est rouge.
Les sexes sont semblables mais la femelle est plus brune dessus et lie-de-vin moins marqué dessous.
Le juvénile est encore plus brun que la femelle, sans cercle orbitaire rouge. L’iris est foncé.
Le contact est typique, un « tchèèèhr » rauque, traînant.

On la rencontre dans des landes broussailleuses, sur les côtes , parfois dans les bois de pins ou de chênes avec genêts et bruyères.
Elle est sédentaire. Sur l’île de Ré, elle a été quelquefois observé (fin janvier - début février, début mars, fin août et de début octobre à fin décembre).

Sylvia undata adulte
Sylvia undata adulte
Crédits : Jean-Yves Piel

Son nid est constitué simplement de quelques touffes d’herbes sèches accumulées si bien que parfois il est difficile de savoir s’il s’agit réellement de commencements de nids ou si ce sont uniquement des matières végétales tombées là par hasard. La plupart des nids sont situés dans des basses touffes de bruyère ou dans des buissons épineux .
La femelle effectue la plus grande part du travail, arrangeant et remettant d’aplomb l’herbe sèche et la mousse sur la structure que le mâle a installé préalablement. La ponte est constituée de 3-4 œufs. Leur couleur est blanc sale ou verdâtre pâle avec des petits points brun olivacé, gris cendré ou brun rougeâtre.

Son alimentation est insectivore. Elle capture des coléoptères, des lépidoptères et leurs chenilles, des diptères (tipules de prairies, mouches...)...

Mots-clés