Mimosa Acacia dealbata Link

Acacia dealbata
Acacia dealbata
Crédits : Ré Nature Environnement

Acacia dealbata Link ou le Mimosa est un feuillu. Il peut mesurer jusqu’à 23 m. Il appartient à la famille des Fabaceae.

Acacia dealbata
Acacia dealbata
Crédits : Ré Nature Environnement

Le Mimosa ou Mimosa d’hiver est souvent conique, avec un sommet incliné et des branches légères. Il est parfois large et penché. Ses branches sont sinueuses.
L’écorce est vert glauque au début, puis brun cuivré, lisse et finement plissée. Les vieux arbres sont sombres, à tronc cannelé.
Les feuilles sont bipennées [1], jusqu’à 15 cm. Elles sont persistantes.
Les fleurs sont en forme de boutons crème, dressés au-dessus du feuillage dès l’automne. De la fin de l’hiver au printemps, les inflorescences sont grandes, ramifiées de 10 cm. Elles sont composées de minuscules boules jaunes d’étamine.
Les fruits sont des gousses de 10 cm, blanc bleuté.

Acacia dealbata
Acacia dealbata
Crédits : Ré Nature Environnement

Il est originaire du sud-est de l’Australie et de la Tasmanie.

Le Mimosa craint le gel mais repart du pied avec vigueur après un rabattage. Il peut rapidement former des peuplements denses qui entrent en compétition avec la flore indigène. Car oui, le Mimosa est une espèce importée en France à la base comme arbre d’ornement dans les jardins. Il peut donc fortement modifier le milieu qu’il occupe, ceci d’autant plus que c’est une espèce fixatrice d’azote.
En outre, c’est une espèce facilement inflammable. Donc attention aux risques d’incendie.

Mots-clés


[1Bipennée : dont les folioles se partagent des deux côtés d’un axe