Érable de Montpellier Acer monspessulanum L.

Acer monspessulanum
Acer monspessulanum
Crédits : Ré Nature Environnement

Acer monspessulanum L. ou l’Érable de Montpellier est un arbre caducifolié de la famille des Sapindaceae et à la sous-famille des Acecareae. Il mesure jusqu’à 12 m. Il rejette de souche. Il est monoïque ou polygame.
Il fleurit en avril, avant ou pendant la feuillaison. Il est pollinisé par les insectes et dispersé par le vent.

Acer monspessulanum
Acer monspessulanum
Crédits : Ré Nature Environnement

Son tronc est court et petit. Son houppier est diffus et clair.
Son écorce est lisse, gris jaunâtre devenant fendillée verticalement. Ses jeunes rameaux sont opposés, glabres et à lenticelles.
Ses bourgeons sont petits, allongés, bruns. Ses écailles sont pubescentes.
Les feuilles sont opposées, petites. Leurs pétioles sont longs. Les feuilles sont à lobes arrondis et égaux, luisantes dessus.
Les fleurs sont groupées en corymbes [1] glabres, retombants, terminaux. Elles sont unisexuées, régulières et jaune-vert.
Les fruits sont des doubles samares pendantes, à ailes quasi parallèles.

Acer monspessulanum
Acer monspessulanum
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune en région méditerranéenne. Elle est plus rare dans le sud-ouest bien que présente jusqu’en Charente, ainsi que dans le sillon rhodanien jusqu’en Bourgogne et aux vallées du Rhin et de la Moselle.

C’est une espèce méridionale craignant les hivers rigoureux. Elle est héliophile ou de demi-ombre. Cet arbre est un calcicole thermoxérophile.

Carte de répartition d'Acer monspessulanum
Carte de répartition d’Acer monspessulanum
Crédits : Ré Nature Environnement

On le trouve dans des bois clairs, garrigues, rocailles, rochers ensoleillés.
Sur l’île de Ré, l’Érable de Montpellier est généralement planté en haies comme l’Érable champêtre. On peut également voir des Érables de Montpellier très vieux sur le terrain de camping de la Prée : âgés certainement de plusieurs centaines d’années, ce sont des arbres presque aussi vénérables que ceux de Rimbault, près de Beauvoir-sur-Niort (79) ou de Puymerle (commune d’Aussac, 16).

Acer monspessulanum
Acer monspessulanum
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est un arbre mellifère.

Mots-clés


[1Corymbe : ramification particulière dans laquelle tous les rameaux se terminent à peu près au même niveau