Orchis pyramidal Anacamptis pyramidalis (L.) Rich.

Anacamptis pyramidalis
Anacamptis pyramidalis
Crédits : Ré Nature Environnement

Anacamptis pyramidalis (L.) Rich. ou l’Orchis pyramidal est une Orchidaceae. C’est une plante annuelle, mesurant jusqu’à 80 cm. Elle fleurit entre mars et juillet.

Anacamptis pyramidalis
Anacamptis pyramidalis
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle a 4-10 feuilles, les inférieures dressées, linéaires-lancéolées, aiguës, les supérieures presque bractéiformes.
Les bractées sont souvent violacées et plus longues que l’ovaire.
L’inflorescence est dense, d’abord conique puis oblongue. Les fleurs assez petites, rose à lilas pale et pétales ovales-lancéolés, aigus, un peu carénés.
Les sépales latéraux sont étalés, longs de 4-8 mm. Le sépale dorsal est subdressé, connivent avec les pétales en casque lâche, muni à la base de 2 lamelles saillantes subparallèles.
Les lobes sont subégaux, oblongs à ovoïdes, le médian un peu plus long et souvent plus étroit que les latéraux
L’éperon est filiforme, grêle, courbé vers le bas.

Anacamptis pyramidalis
Anacamptis pyramidalis
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une plante méditerranéo-atlantique. Cet Orchis est héliophile et est présente sur des substrats calcaires ordinairement secs. On la trouve plutôt sur des pelouses. Sur l’île de Ré, les populations sont peu nombreuses et peu abondantes, parfois en sous-bois clair de pins maritimes.

Carte de répartition d'Anacamptis pyramidalis
Carte de répartition d’Anacamptis pyramidalis
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés