Asperge couchée Asparagus officinalis subsp. prostratus (Dumort.) Corb.

Asparagus officinalis subsp. prostatus
Asparagus officinalis subsp. prostatus
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Asparagus officinalis subsp. prostratus (Dumort.) Corb. ou l’Asperge couchée est une Asparagaceae annuelle. Elle mesure jusqu’à 30 cm. Elle fleurit entre juin et août.

Asparagus officinalis subsp. prostatus
Asparagus officinalis subsp. prostatus
Crédits : Cécilia Saunier-Court

La tige est couchée, chlorophyllienne, ramifiée et glauque.
Les faisceaux [1] sont filiformes, appelés cladodes, naissant à l’aisselle d’une feuille membraneuse réduite.
Les fleurs sont unisexuées naissant à l’aisselle des cladodes. Les fleurs femelles sont à 3 sépales et 3 pétales très ressemblants, mais insérées sur 2 cycles (on parle de 6 tépales). Les fleurs mâles ont 6 étamines.
Les fruits sont des baies rouges.

Asparagus officinalis subsp. prostatus
Asparagus officinalis subsp. prostatus
Crédits : Cécilia Saunier-Court

C’est une plante de la façade atlantique littorale, de l’Espagne aux îles britanniques et à la Mer du nord. Elle est très rare ou absente dans le centre aquitain. C’est une plante protégée en Poitou-Charentes.
On la trouve sur la dune grise, du fait de sa préférence pour les sables fixés.

Carte de répartition d'Asparagus officinalis subsp. prostatus
Carte de répartition d’Asparagus officinalis subsp. prostatus
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés


[1Faisceau : groupe serré d’organes longitudinaux filiformes des axes végétaux et des nervures des feuilles, servant, outre le soutien, à la conduction de la sève brute, de la sève élaborée ou de l’une et de l’autre, et constitué de fibres et de vaisseaux