Cèdre de l’Atlas Cedrus atlantica (Manetti ex Endl.) Carrière

Cedrus atlantica
Cedrus atlantica
Crédits : Ré Nature Environnement

Cedrus atlantica (Manetti ex Endl.) Carrière ou le Cèdre de l’Atlas est un arbre sempervirent. Il appartient à la famille des Pinaceae. Il peut atteindre 40 m de haut. Sa croissance juvénile est faible. C’est une espèce monoïque qui fleurit en septembre. Elle est pollinisée et dispersée par le vent.

Cedrus atlantica
Cedrus atlantica
Crédits : Ré Nature Environnement

Son port est pyramidal et s’étalant avec l’âge.
L’écorce jeune est gris clair.
Les rameaux sont longs fins, gris jaunâtre et nettement pubescents. Les branches sont plutôt dressées.
Les aiguilles (longues de 15-25 mm) sont persistantes, raides, vertes ou glauques (caractère très variable), isolées sur les rameaux longs et groupées en touffes sur les rameaux courts.
Les cônes sont dressés (longs de 5-8 cm), ovoïdes cylindriques, déprimées au sommet et se désarticulant lentement sur l’arbre au bout de 2 ans.

Carte de répartition de Cedrus atlantica
Carte de répartition de Cedrus atlantica
Crédits : Ré Nature Environnement

Son aire naturelle correspond aux montagnes de l’Afrique du nord. Il fut introduit en France (région méditerranéenne).
Sur l’île de Ré, quelques pieds furent plantés dans la forêt domaniale de Trousse-Chemise. Ils s’accommodent du sol sec et calcaire.
C’est une essence de demi-lumière, réclamant un abri les premières années. Elle supporte les fortes sécheresses et les conditions hydriques irrégulières (espèce xérophile). Elle craint les brouillards.

Cedrus atlantica
Cedrus atlantica
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés