Chénopodes des murs, Ansérine des murs Chenopodiastrum murale (L.) S.Fuentes, Uotila & Borsch

Chenopodium murale
Chenopodium murale
Crédits : Ré Nature Environnement

Chenopodiastrum murale (L.) S.Fuentes, Uotila & Borsch (Syn. Chenopodium murale) ou le Chénopode des murs est une annuelle. Il appartient à la famille des Chenopodiaceae ou à celle des Amaranthaceae, selon les classifications. Il mesure jusqu’à 60 cm. Il fleurit de juillet à septembre. Ses autres noms sont Ansérine des murs ou Chénopode des murailles.

Chenopodium murale
Chenopodium murale
Crédits : Ré Nature Environnement

Les feuilles sont losangiques, un peu farineuses, rarement teintées de rouge, rétrécies à la base, grossièrement et inégalement dentées, à dents dirigées en avant et vers l’intérieur.
L’inflorescence est beaucoup plus lâche et plus étalée, munie de rameaux courts et feuillée presque jusqu’au sommet.
Il a 5 sépales.
Les graines sont plates, noires et difficiles à séparer de l’enveloppe membraneuse.

Carte de répartition de Chenopodium murale
Carte de répartition de Chenopodium murale
Crédits : Ré Nature Environnement

Il est présent sur des chemins et terrains vagues.
C’est probablement le plus répandu des Chénopodes.

Chenopodium murale
Chenopodium murale
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés