Cirse des champs Cirsium arvense (L.) Scop.

Cirsium arvense (L.) Scop. ou le Cirse des champs est une Asteraceae vivace. Elle mesure jusqu’à 150 cm. Elle fleurit entre juin et septembre. Elle est pollinisée par les insectes et dispersée par le vent. Ses autres noms sont Sarette, Chardon des vignes, Herbe aux varices.

Cirsium arvense
Cirsium arvense
Crédits : Ré Nature Environnement

Les racines latérales sont rampantes, blanchâtres et émettent de nombreux bourgeons adventifs.
La tige est dressée, ramifiée, anguleuse mais non ailée et glabrescente.
Les feuilles caulinaires sont sessiles, très épineuses, plus ou moins décurrentes, blanchâtres en dessous, ou vertes et glabres sur les deux faces, oblongues lancéolées et pennatifides ou pennatipartites.
Les capitules sont petits (longs de 1,5-2 cm), unisexués, violet très pâle et en panicule corymbiforme.
L’involucre est ovoïde ou subcylindrique et à peu près glabre. Les bractées sont lancéolées à pointe courte, aigües, généralement violacées.

Carte de répartition de Cirsium arvense
Carte de répartition de Cirsium arvense
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune partout sauf en Corse.
Ce Cirse est une espèce héliophile.
On le trouve sur le bord des chemins, dans des prairies pâturées, sites rudéralisés, moissons, cultures, coupes forestières, rives.

Cirsium arvense
Cirsium arvense
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une plante mellifère. Elle est apéritive, résolutive et fébrifuge.
Cette espèce est très gênante dans les cultures et les plantations en raison de sa forte multiplication végétative.

Mots-clés