Noisetier, Coudrier Corylus avellana L.

Corylus avellana L. ou le Noisetier est un arbrisseau caducifolié, mesurant jusqu’à 4 m. Il appartient à la famille des Corylaceae. Il fleurit de janvier à mars. Ses autres noms sont Coudrier ou encore Avelinier.

Corylus avellana
Corylus avellana
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Les tiges sont droites (surtout celles issues de drageons).
L’écorce est d’abord mince, lisse, brunâtre, devenant grisâtre.
Les jeunes rameaux sont pubescents et hérissés de poils glanduleux rougeâtres.
Les bourgeons sont petits et globuleux.
Les feuilles sont alternes, grandes (5-12 cm de diamètre), suborbiculaires, cordées, dentées et finement velues.
Les fleurs mâles sont en chatons jaunâtres pendants, longs de 2-8 cm et à la base des rameaux de l’année. Les femelles forment de petits bourgeons, aux styles rouges.
Les fruits (noisettes) sont enveloppés dans des bractées foliacées incisées au sommet.

Carte de répartition de Corylus avellana
Carte de répartition de Corylus avellana
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune partout, sauf en région méditerranéenne et en Corse. C’est une espèce de demi-ombre ou d’ombre.
On trouve cet arbrisseau dans des fructicées, bois ou haies accrus. Sur l’île de Ré, il est seulement présent dans les parcs et jardins.

Corylus avellana
Corylus avellana
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Les noisettes sont diurétiques [1], astringentes [2], nourrissantes. Elles sont riches en protéines, en phosphore, magnésium, potassium et vitamine PP. Ce sont les plus riches de tous les fruits oléagineux en protides et en lipides. Elle permet de lutter contre l’anémie. La noisette est nutritive et digeste (plus que la noix).
La décoction de l’écorce des rameaux et des feuilles est utilisée en application contre les hémorroïdes, et pour aider la cicatrisation des ulcères variqueux. C’est une très bonne plante pour tous les problèmes de circulation veineuse (infusion des feuilles). Les feuilles contiennent des tanins [3] et des flavonoïdes [4].

Corylus avellana
Corylus avellana
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Les noisettes se consomment fraîches ou sèches, ou broyées en purée. Elles peuvent accompagner aussi bien les plats que sucrés. L’huile de noisette est très bonne dans les salades.
Dès fin août ou début septembre, stockez-les dans un lieu sec et bien aéré.
Les feuilles sont dépuratives et vasoconstrictrices. On les emploie comme tonique veineux. L’écorce est fébrifuge, astringente et anticoagulante. Les chatons passent pour être diaphorétiques et amaigrissants.

Mots-clés


[1Diurétique : qui augmente la production d’urine

[2Astringent : resserrant les tissus et diminuant les sécrétions

[3Tanin : substance amorphe très répandue dans le bois, l’écorce, les feuilles et/ou les racines de nombreux végétaux, apte à transformer la peau en cuir

[4Flavonoïde : substance extraite du péricarpe de certaines plantes et possédant une action vitaminique