Chiendent, Agropyron Elytrigia juncea subsp. boreoatlantica (Simonet & Guin.) Hyl.

Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Elytrigia juncea subsp. boreoatlantica (Simonet & Guin.) Hyl. (Syn. Elymus farctus subsp. boreoli-atlantica (Simonet & Guin.) Melderis) ou l’Agropyron est une plante vivace. Il appartient à la famille des Poaceae. Il mesure jusqu’à 70 cm. Il fleurit de juillet à août. On l’appelle aussi Chiendent.

Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Les rhizomes [1] sont blanchâtres, longs (plusieurs mètres) et traçants.
Sa tige est cylindrique.
Les feuilles sont glauques, non roulées et peuvent prendre une teinte vert-jaunâtre.
L’épi [2] est à épillets séparés, alternes et à 5-8 fleurs. Ses épis sont à rachis très cassant. Ils tombent après la floraison.
Les glumes [3] et glumelles [4] sont obtuses sans arêtes.

Carte de répartition d'Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Carte de répartition d’Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Crédits : Ré Nature Environnement

On trouve cette espèce sur le littoral atlantique et méditerranéen, où elle est omniprésente. Elle est moins abondante dans les secteurs d’érosion marine chronique tel que le Médoc.

Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Elymus farctus subsp. boreali-atlantica
Crédits : Cécilia Saunier-Court

C’est une espèce halophile caractéristique du haut de plage elle colonise les banquettes, atterrissements sableux en période de répit de l’érosion marine.

Mots-clés


[1Rhizome : tige souterraine de réserve plus ou moins allongée et renflée, émettant des racines et des tiges feuillées

[2Épi : inflorescence formée d’un axe portant des fleurs sessiles ou subsessiles

[3Glume : bractée placée à la base des épillets des Poaceae

[4Glumelle : bractée placée à la base des épillets des Poaceae