Panicaut de mer Eryngium maritimum L.

Eryngium maritimum
Eryngium maritimum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Eryngium maritimum L. ou le Panicaut de mer est une plante vivace de la famille des Apiaceae. Elle mesure jusqu’à 50 cm. Elle fleurit entre juin et septembre. Ses autres noms sont Panicaut maritime, Chardon bleu des dunes ou encore Chardon bleu.

Eryngium maritimum
Eryngium maritimum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

C’est une plante rude, glauque, bleuâtre, glabre.
La tige est très rameuse.
Sa souche est épaisse et à longs stolons souterrains.
Les feuilles sont coriaces, épineuses souvent bordées de blanc et parfois veinées de violet.
Ses fleurs sont bleues en globes terminaux entourés d’un involucre de bractées épineuses.
Le calice [1] et la corolle [2] ont 5 divisions.

Carte de répartition d'Eryngium maritimum
Carte de répartition d’Eryngium maritimum
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une espèce méditerranéo-atlantique assez commune sur tout le littoral dunaire français. Elle est très abondante en Aquitaine. Elle est considérée comme menacée par cueillette excessive en Bretagne et plus au nord.
Elle est caractéristique des dunes blanches mobiles en compagnie de l’Oyat, du Liseron et de l’Euphorbe.
Cette espèce est protégée en Bretagne et dans les Pyrénées-Atlantiques. Sa fleur a été choisie pour l’emblème du Conservatoire du littoral.
En hiver, la plante perd sa partie aérienne et vit sur les réserves accumulées dans la souche.

Eryngium maritimum
Eryngium maritimum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Mots-clés


[1Calice : partie externe d’un périanthe complet, le plus souvent verte, formée de sépales

[2Corolle : partie interne d’un périanthe complet, généralement colorée, formée des pétales