Géranium herbe-à-Robert, Herbe à l’esquinancie Geranium robertianum L.

Geranium robertianum
Geranium robertianum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Geranium robertianum L. ou le Géranium herbe à Robert est une Geraniaceae annuelle à bisannuelle. Elle mesure jusqu’à 50 cm. Elle fleurit de mai à septembre. Elle est pollinisée par les insectes et dispersée par projection des graines. Ses autres noms sont : Herbe du roi robert, Bec de grue, Aiguilles à Notre-Dame, Fourchette du diable, Bec de cigogne, Patte d’alouette...

Geranium robertianum
Geranium robertianum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Elle a une odeur fétide.
Cette plante est velue, glanduleuse et souvent rougeâtre.
Les tiges sont fragiles, aux nœuds souvent renflés.
Ses feuilles sont à contours polygonaux, divisées très profondément en 3-5 segments pétiolulés et bipennés.
Les fleurs sont roses, rouges ou blanches. Les pédoncules portent deux fleurs.
Ses sépales sont dressés, même après la floraison, terminés par une pointe, couverts de longs poils glanduleux. Ses pétales sont entiers, 2 fois plus longs (8-12 mm) que le calice.
Les fruits sont glabres ou pubescents.

Carte de répartition de Geranium robertianum
Carte de répartition de Geranium robertianum
Crédits : Ré Nature Environnement

Cette plante est très commune presque partout mais rare dans la région méditerranéenne. C’est une espèce d’ombre ou de demi-ombre. Elle a besoin de stations à humidité atmosphérique élevée.
On la rencontre dans des bois, rocailles, vieux murs, haies, coupes forestières, forêts rudéralisées.

Geranium robertianum
Geranium robertianum
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Elle est tonique, antihémorragique, diurétique [1] et astringente [2].

Mots-clés


[1Diurétique : qui augmente la production d’urine

[2Astringent : resserrant les tissus et diminuant les sécrétions