Ellébore fétide, Hellébore fétide, Pied de griffon Helleborus foetidus L.

Helleborus foetidus
Helleborus foetidus
Crédits : Ré Nature Environnement

Helleborus foetidus L. ou l’Hellébore fétide est une Ranunculaceae vivace, mesurant jusqu’à 80 cm. Elle fleurit de mars à avril. Elle est pollinisée par les insectes et dispersée par les fourmis. Ses autres noms sont Ellébore, Pied de Griffon, Rose de serpent, Patte d’ours, Mords-cheval, Pain de couleuvre, Herbe aux bœufs...

Helleborus foetidus
Helleborus foetidus
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle a une odeur fétide. Cette plante est glabre restant verte l’hiver
La tige est épaisse persistante, dépourvue de feuilles à la base, mais très feuillée ensuite jusqu’aux rameaux.
Ses feuilles sont toutes caulinaires, coriaces, pédalées, à 7-11 folioles lancéolées, dentées.
Elle a de nombreuses fleurs verdâtres, pédicellées, retombantes. Les tépales sont verts, parfois bordés de rouge, dressés.
Les bractées [1] sont ovales et vert pâle.
Ses follicules sont plus longs que larges et à bec égalant la moitié de leur longueur.

Carte de répartition d'Helleborus foetidus
Carte de répartition d’Helleborus foetidus
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune dans pratiquement toute la France. Elle est rare dans le nord et en Picardie et nulle en Bretagne.
C’est une espèce héliophile ou de demi-ombre.
On la rencontre dans des forêts thermophiles un peu sèches, des bois clairiérés, des lisières forestières, des haies, ou encore sur des pelouses, des chemins, des rocailles.

Helleborus foetidus
Helleborus foetidus
Crédits : Ré Nature Environnement

Cette plante est mellifère.
Les hellébores sont irritantes et toxiques. Mais leur usage médicinal a parfois provoqué de graves troubles cardiaques.
Ces plantes renferment un hétéroside cardiotoxique, des saponosides, des alcaloïdes et de la protoanémonine.
Les hellébores étaient autrefois employées comme purgatif, émétique [2] et vermifuge, voire comme remède contre la folie. Mais ces usages sont dangereux.

Mots-clés


[1Bractée : petite feuille ou écaille située à la base d’une fleur ou d’une inflorescence

[2Émétique : substances capables de provoquer un vomissement