Houblon Humulus lupulus L.

Humulus lupulus L. ou le Houblon lupulin est une Cannabaceae vivace, mesurant jusqu’à 5 m. Elle fleurit de juin à septembre. Elle est pollinisée et dispersée par le vent. Ses autres noms sont Salsepareille indigène, Houblon grimpant, Houblon à bière...

Humulus lupulus
Humulus lupulus
Crédits : Ré Nature Environnement

C’est une liane à tiges herbacées ou sarmenteuses, volubiles et ramifiées.
Ses feuilles sont opposées, longuement pétiolées, palmatilobées en cœur à la base (ressemblant à des feuilles de vigne), à 3-5 lobes ovales terminés en pointe, dentées. Les supérieures sont souvent simples.
Les stipules sont persistantes.
Ses fleurs sont vert-jaune, dioïques. Les mâles sont en grappes rameuses. Les femelles sont en cônes pendants ovales, opposés et pédonculés.
Les fruits sont ovoïdes, un peu aplatis et pourvus de glandes jaunes aromatiques.

Elle est assez commune dans toute la France, plus rare en région méditerranéenne. C’est une espèce de demi-ombre.
On la trouve dans des forêts alluviales, des aulnaies eutrophes, sur des berges des cours d’eau, dans des haies, des coupes forestières fraîches, des fructicées.

Humulus lupulus
Humulus lupulus
Crédits : Ré Nature Environnement

Cette plante est tonique et stomachique. Son essence est sédative.
L’infusion des cônes a des propriétés antibactériennes, elle est recommandée contre l’herpès et toutes les infections de la peau. Elle est vermifuge. Les cônes séchés, placés dans un oreiller, favorisent le sommeil. Les jeunes pousses sont diurétiques et laxatives. Le houblon contient des œstrogènes végétales. La récolte prolongée des cônes provoque l’apparition subite des règles ainsi qu’une bradycardie. Les grands buveurs de bières s’exposent à une hyperœstrogénie.
Les lianes de houblon sont utilisées en vannerie et en tissage.

Elle est cultivée pour parfumer la bière (depuis le VIII° siècle).
Les jeunes pousses se consomment cuites à l’eau bouillante puis égouttées, comme les asperges. Elles ont une texture et un goût très fins.
Les cônes servent à parfumer la bière. Ils sont sédatifs, hypnotiques, anaphrodisiaques, toniques et stomachiques.

Un abus de cônes peut provoquer des troubles nerveux (maux de tête, vertiges), mais leur saveur prononcée limite le risque.

Mots-clés