Jonc des crapauds Juncus bufonius L.

Juncus bufonius L. ou le Jonc des crapauds est une Juncaceae annuelle, mesurant jusqu’à 35 cm. Elle fleurit entre mai et septembre. Elle est dispersée par les fourmis. Ses autres noms sont Jonc crapaudine, Herbe à crapauds.

Juncus bufonius
Juncus bufonius
Crédits : Ré Nature Environnement

Les racines sont fasciculées.
Cette plante s’arrache facilement.
La tige est grêle, munie de 2 ou 3 feuilles caulinaires.
Ses feuilles basilaires [1] sont plus courtes que les tiges, linéaires-filiformes et canaliculées.
Les fleurs sont vert pâle, solitaires ou en petits glomérules de 2-3, espacées en cyme très lâche.
Ses bractées foliaires [2] sont plus courtes que l’inflorescence.
Le périgone [3] est à tépales inégaux, en alène.
Les capsules [4] sont ovoïdes mucronées.

Carte de répartition de Juncus bufonius
Carte de répartition de Juncus bufonius
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune dans toute la France, rare en région méditerranéenne et nulle en Corse. C’est une espèce héliophile ou de demi-ombre.
Elle est présente dans des vases des étangs asséchés, chemins, rives, champs, forêts dégradées, moissons, graviers de rivière.

Juncus bufonius
Juncus bufonius
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés


[1Basilaire : qui sert de base ou qui appartient à la base d’un organe

[2Bractée : petite feuille ou écaille située à la base d’une fleur ou d’une inflorescence

[3Périgone : périanthe dont les pièces sont toues semblables, sans distinction apparente de calice et corolle

[4Capsule : fruit sec déhiscent s’ouvrant par plusieurs fentes longitudinales