Lamier à feuilles embrassantes Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule

Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule ou le Lamier amplexicaule est une plante annuelle, de la famille des Lamiaceae. Elle atteint jusqu’à 50 cm. Elle fleurit de mars à octobre. On l’appelle aussi Lamier à feuilles embrassantes.

Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Crédits : Cécilia Saunier-Court

La tige est diffuse ascendante, finement pubescente et longuement nue au-dessous des fleurs.
Ses gaines foliaires [1] sont renflées.
Les feuilles inférieures sont pétiolées, arrondies, à dents arrondies. Les supérieures sont sessiles, en forme de rein et embrassantes.
Ses fleurs sont de 15 mm, roses, parfois plus petites, non ouvertes, en verticilles ouvertes à l’aisselle des feuilles supérieures.
Le calice [2] est velu et en cloche à 5 dents.
Sa corolle [3] est bilabiée. Le tube est grêle et droit, 3 fois plus long que le calice. La lèvre supérieure est entière. Elle a 4 étamines [4].
Le fruit est un akène lisse.

Carte de répartition de Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Carte de répartition de Lamium amplexicaule subsp. amplexicaule
Crédits : Ré Nature Environnement

On la rencontre dans des lieux cultivés et incultes dans toute la France. Elle est présente sur la dune stabilisée en Gironde, Charente-Maritime et Vendée. Sur l’île de Ré, elle est partout où il y a du sable pas trop tassé, dans les cultures de l’intérieur mais aussi sur la dune.

Mots-clés


[1Gaine : base de certaines feuilles ou bractées, se prolongeant sur la tige en l’entourant complètement

[2Calice : partie externe d’un périanthe complet, le plus souvent verte, formée de sépales

[3Corolle : partie interne d’un périanthe complet, généralement colorée, formée des pétales

[4Étamine : organe mâle de la fleur