Mélilot jaune Trigonella officinalis (L.) Coulot & Rabaute

Trigonella officinalis (L.) Coulot & Rabaute (Syn. Melilotus officinalis) ou le Mélilot officinal est une Fabaceae bisannuelle. Elle mesure jusqu’à 120 cm. Elle fleurit de mai à septembre. Son autre nom est Mélilot jaune.

Melilotus officinalis
Melilotus officinalis
Crédits : Cécilia Saunier-Court

La tige est dressée, très rameuse et souvent rougeâtre.
Sa racine principale est développée.
Les feuilles sont alternes, divisées en 3 folioles denticulées, dégageant une suave odeur de coumarine.
Ses fleurs sont petites, jaunes, odorantes. Elles sont réunies en grappes allongées et très minces partant de l’aisselle des feuilles supérieures.
La carène [1] est plus courte que les ailes et l’étendard.
Ses fruits (gousses) sont très courts, ovoïdes, bruns, glabres, contenant 1-2 petites graines ovoïdes.

Carte de répartition de Melilotus officinalis
Carte de répartition de Melilotus officinalis
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est présente sur des terrains nus ou vagues. Sur l’île de Ré, elle est assez commune, dans les terrains vagues et au bord des chemins.

Melilotus officinalis
Melilotus officinalis
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Les feuilles et surtout les fleurs dégagent en séchant un parfum suave rappelant un peu la vanille. On peut en faire une agréable infusion ou en aromatiser divers plats sucrés, en particulier des crèmes.
Les jeunes feuilles peuvent être ajoutées crues aux salades comme condiment. Elles sont légèrement amères et aromatiques.

Melilotus officinalis
Melilotus officinalis
Crédits : Cécilia Saunier-Court

La plante renferme un hétéroside libérant par hydrolyse de la coumarine.
Le mélilot est antispasmodique, sédatif, diurétique [2], antiseptique des voies urinaires et anticoagulant.

De très fortes doses de mélilot peuvent se montrer émétiques [3] et provoquer divers troubles. Lorsque le mélilot moisit, la coumarine se transforme en dicoumarol, substance toxique utilisée pour tuer rats et souris par hémorragie interne.

Mots-clés


[1Carène : partie d’un organe ayant la forme d’une carène de navire ; saillie longitudinale du dos de certains organes ; ensemble de 2 pétales soudés chez les Fabaceae

[2Diurétique : qui augmente la production d’urine

[3Émétique : substances capables de provoquer un vomissement