Narcisse jaune Narcissus pseudonarcissus L.

Narcissus pseudonarcissus L. ou la Jonquille est une plante vivace, appartenant à la famille des Amaryllidaceae. Elle fleurit de mars à mai. Ses autres noms sont Jeannette jaune, Narcisse trompette, Campagne jaune, Clochette des bois...

Narcissus pseudo-narcissus
Narcissus pseudo-narcissus
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle a un gros bulbe ovoïde.
La tige est aplatie, à 2 angles.
Elle a 2-4 feuilles un peu glauques, allongées, obtuses, légèrement pliées, dressées, aussi longues que la tige.
Sa fleur est grande, jaune, solitaire, penchée, presque inodore.
La spathe [1] est large, engainante et membraneuse.
Son périgone [2] a des tépales jaunes étalés possédant une couronne jaune, cylindrique, plissée, évasée en cloche, au moins aussi large que les tépales.
La capsule [3] est ovoïde.

Elle est assez commune à assez rare, dans presque toute la France.
C’est une espèce héliophile ou de demi-ombre.
On la trouve dans divers types forestiers, des fructicées, des pelouses et des prairies.

Narcissus pseudo-narcissus
Narcissus pseudo-narcissus
Crédits : Ré Nature Environnement

Ces plantes à magnifique floraison sont toutes toxiques, en particulier leur bulbe. Bien qu’amers et âcres, ils ont parfois produit de graves empoisonnements chez l’homme et chez le bétail. Ils provoquent des troubles digestifs, nerveux et cardiaques. Le simple fait de sucer une tige suffirait à déclencher des symptômes. Malgré leur beauté, les fleurs sont également à éviter.
Toutes les parties de la plante sont vomitives et purgatives. Les fleurs sont antispasmodiques, laxatives et plus ou moins fébrifuges [4].
Les narcisses renferment de dangereux alcaloïdes ainsi que des saponines. Le bulbe en est particulièrement riche.

Mots-clés


[1Spathe : bractée élargie enveloppant une inflorescence

[2Périgone : périanthe dont les pièces sont toues semblables, sans distinction apparente de calice et corolle

[3Capsule : partie renflée du sporophyte des Bryophytes, contenant les spores ; fruit sec déhiscent s’ouvrant par plusieurs fentes longitudinales

[4Fébrifuge : qui combat la fièvre et ses manifestations