Ophrys araignée Ophrys aranifera Huds.

Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Ophrys aranifera Huds. (Syn. Ophrys sphegodes subsp. sphegodes) ou l’Ophrys araignée est une plante vivace. Elle appartient à la famille des Orchidaceae. Elle mesure jusqu’à 60 cm. Elle fleurit d’avril à mai.

Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Elle a 5-9 fleurs.
Les sépales sont largement ovales-lancéolés, vert vif, vert blanchâtre ou vert jaunâtre, olivâtres, rarement blancs ou roses.
Ses pétales sont étalés, glabres, oblongs, lancéolés, ovales, jaune verdâtre à vert olive ou brunâtres, rarement roses. Les pétales verts sont souvent bordés de rouge.
Le labelle est entier, noirâtre à brun rougeâtre clair, muni d’une pilosité brunâtre, bordé d’une marge glabre souvent étroite, parfois jaune, souvent rabattue, le centre velouté, convexe.
Elle possède un macule grisâtre à bleuâtre, souvent simplement en forme de H plus ou moins empâté et peu développé.
Son appendice est petit à nul, inséré dans une échancrure nette.

C’est une espèce de pleine lumière à mi-ombre, sur substrats alcalins, secs à humides.

Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Ophrys sphegodes subsp. sphegodes
Crédits : Cécilia Saunier-Court

On la rencontre dans des pelouses, des prairies parfois marécageuses, des garrigues, des broussailles, des bois clairs. Sur l’île de Ré, c’est l’une des Orchidaceae les plus répandues. Elle est présente aussi bien dans la dune fixée que sur les friches de l’intérieur.

Mots-clés