Orobanche artemisiae-campestris Vaucher ex Gaudin

Orobanche de la picride

Orobanche loricata
Orobanche loricata
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Orobanche artemisiae-campestris Vaucher ex Gaudin (Syn. Orobanche loricata) ou l’Orobanche de la picride est une plante vivace, mesurant jusqu’à 50 cm. Elle appartient à la famille des Orobanchaceae. Elle fleurit de juin à juillet. On l’appelle aussi Orobanche de l’armoise des champs.

Orobanche loricata
Orobanche loricata
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Cette plante n’a pas de chlorophylle.
Les tiges sont érigées, le plus souvent non ramifiées.
Ses feuilles sont squamiformes et alternes.
La corolle est peu dilatée à la base, jaune pâle teintée et nervurée de violet. Elle a 5 lobes et 2 lèvres, ainsi que 4 étamines.
Ses stigmates sont pourpres. Les filets ont des étamines très poilus à la base.

Carte de répartition d'Orobanche loricata
Carte de répartition d’Orobanche loricata
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est présente dans des rochers, des prés.
Sur l’île de Ré, elle est répandue, comme le sont ses hôtes habituels, Picris hieracioides et Picris echioides. Le binôme est également synonyme d’Orobanche artemisiae. On trouve, très rarement, cette orobanche parasitant Artemisia campestris subsp maritima.

Orobanche loricata
Orobanche loricata
Crédits : Cécilia Saunier-Court