Peuplier tremble, Tremble Populus tremula L.

Populus tremula
Populus tremula
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Populus tremula L. ou le Tremble est un arbre caducifolié, appartenant à la famille des Salicaceae. Il rejette de souche, mais drageonne fortement et se bouture difficilement. Cette espèce fleurit de mars à avril, avant la feuillaison. Son autre nom est Peuplier tremble.

Populus tremula
Populus tremula
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Le tronc est court plus ou moins flexueux.
Son houppier est clair mais sa cime est assez ample.
L’écorce jeune est lisse à ridée, gris verdâtre, à grosses lenticelles losangiques. Elle devient noirâtre et crevassée à la base. Les bourrelets de cicatrisation sont proéminents après élagage naturel.
Ses jeunes rameaux sont luisants, jaune-brun.
Les rejets sont très pubescents.
Ses bourgeons sont ovoïdes, brun foncé, visqueux, luisants, les terminaux très piquants.
Les feuilles sont alternes sur des rameaux courts. Elles sont arrondies, crénelées, vert mat dessus, glauques dessous. Le pétiole est aplati, long de 4-6 cm.
Ses chatons sont pendants et poilus. Les femelles sont verdâtres à la floraison. Les mâles sont argentés puis bruns et plus gros.
Les capsules sont ovoïdes, glabres, à gaines cotonneuses.

Populus tremula
Populus tremula
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Elle est disséminée un peu partout, sauf en région méditerranéenne. C’est une espèce héliophile, colonisatrice d’espaces vides délaissés, clairières, friches.
On la trouve dans des forêts dégradées plus ou moins humides, sur le bord des ruisseaux, dans des coupes forestières, des landes, des accrus.

Populus tremula
Populus tremula
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Son écorce est fébrifuge [1] et antiscorbutique [2], ayant servi de vermifuge pour les chevaux.

Mots-clés


[1Fébrifuge : qui combat la fièvre et ses manifestations

[2Antiscorbutique : qui prévient ou traite le scorbut