Chêne chevelu Quercus cerris L.

Quercus cerris L. ou le Chêne chevelu est un arbre caducifolié, appartenant à la famille des Fagaceae. Il mesure jusqu’à 30 m. Il peut vivre jusqu’à 200 ans. Sa croissance juvénile est parfois forte. Il rejette de souche. Il fleurit d’avril à mai. Ses autres noms sont Doucier, Chêne lombard.

Quercus cerris
Quercus cerris
Crédits : Ré Nature Environnement

Le tronc est élancé à écorce épaisse, noirâtre, crevassée longitudinalement (ligne rose saumon au fond des crevasses).
Ses jeunes rameaux sont pubescents.
Les bourgeons sont pointus à écailles longues, étroites et coriaces.
Ses feuilles sont alternes, à base arrondie et garnie de filaments pubescents. Les lobes [1] sont de taille et de forme variables, terminés par une petite pointe. Ses sinus sont souvent étroits et profonds. Le limbe [2] est coriace, un peu pubescent et mat sur le dessus, velu en dessous.
Les fleurs sont unisexuées : les mâles en chatons pendants, les femelles minuscules à l’aisselle des feuilles.
Ses glands sont brun-rouge, courtement pédonculés, dans une cupule hérissée de longues écailles molles et recourbées. Ils mûrissent en 2 ans.

Carte de répartition de Quercus cerris
Carte de répartition de Quercus cerris
Crédits : Ré Nature Environnement

Il est très rare à l’état spontané. Il est plutôt planté ou subspontané ailleurs. C’est une espèce de demi-ombre.
On le rencontre dans des bois en mélange avec le Chêne pubescent, des accrus, des chênaies pubescentes, des hêtraies-chênaies, des forêts au contact du Chêne liège et du Chêne vert.

Quercus cerris
Quercus cerris
Crédits : Ré Nature Environnement

Les glands sont ordinairement âpres, mais parfois comestibles.

Quercus cerris
Quercus cerris
Crédits : Ré Nature Environnement

Mots-clés


[1Lobe : division large et plus ou moins arrondie n’atteignant pas la moitié d’un pétale ou du limbe d’une feuille

[2Limbe : partie plate et élargie de la feuille ; partie correspondante d’un pétale