Garance sauvage Rubia peregrina L.

Rubia perigrina
Rubia perigrina
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Rubia peregrina L. ou la Garance voyageuse est une Rubiaceae vivace. Elle mesure jusqu’à 150 cm. Elle fleurit de juin à juillet. Ses autres noms sont Garance sauvage ou encore Petite garance.

Rubia perigrina
Rubia perigrina
Crédits : Cécilia Saunier-Court

La racine est rampante très longue. La souche émet des stolons.
Ses tiges ont 4 angles. Elles sont plus ou moins étalées, grimpantes, s’accrochant par des aiguillons crochus disposés sur les angles.
Les feuilles sont verticillées par 3-8, à une seule nervure, ovales-lancéolées, persistantes, coriaces, à bords cartilagineux, munis d’aiguillons crochus.
Ses fleurs sont jaunâtres, disposées en petites cymes naissant à l’aisselle des feuilles et terminant les tiges. La corolle est à 5 pétales, brusquement rétrécis en longue pointe.
Les baies sont noires, de la grosseur d’un pois.

Carte de répartition de Rubia perigrina
Carte de répartition de Rubia perigrina
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune dans une grande partie de la France : surtout le Midi, le sud-ouest et l’ouest. Elle est absente dans le nord et le nord-est (sauf en Bourgogne). C’est une espèce thermophile et héliophile ou de demi-ombre.
On la rencontre dans des forêts claires (chênaies vertes, chênaies pubescentes...), lisières forestières, clairières.
Sur l’île de Ré, elle est présente dans tous les sous-bois.

Rubia perigrina
Rubia perigrina
Crédits : Cécilia Saunier-Court

Cette plante est diurétique [1], cholagogue [2], laxative et tonique.

Mots-clés


[1Diurétique : qui augmente la production d’urine

[2Cholagogue : qui permet l’évacuation de la bile