Moutarde des champs Sinapis arvensis L.

Sinapis arvensis
Sinapis arvensis
Crédits : Ré Nature Environnement

Sinapis arvensis L. ou la Moutarde des champs est une plante annuelle. Elle appartient à la famille des Brassicaceae. Elle peut atteindre 80 cm. Elle fleurit de mai à septembre. On l’appelle aussi Sénevé ou Ravenelle.

Sinapis arvensis
Sinapis arvensis
Crédits : Ré Nature Environnement

La tige est dressée et rameuse.
Les feuilles de la base sont profondément divisées de chaque côté de la nervure centrale en segments dentés, le terminal beaucoup plus grand. Celles de la tige sont sessiles, ovales et dentées.
Ses fleurs sont petites, jaunes, à 4 pétales en croix, groupées au sommet des rameaux.
Les fruits sont des siliques assez larges bosselées, parcourues de 3-5 nervures, terminées par un bec conique, contenant d’assez grosses graines globuleuses, brunâtres.

Carte de répartition de Sinapis arvensis
Carte de répartition de Sinapis arvensis
Crédits : Ré Nature Environnement

On la trouve dans des champs, des terrains vagues, sur calcaire.

Les feuilles sont bonnes crues en salades, surtout lorsqu’elles sont jeunes, et fournissent un excellent légume cuit.
Les jeunes pousses et le sommet des inflorescences sont également très bons.
Quant aux graines, on les emploie comme condiment depuis des temps reculés, et celles de la moutarde blanche entrent dans la composition des moutardes du commerce.

Sinapis arvensis
Sinapis arvensis
Crédits : Ré Nature Environnement

La plante renferme un hétéroside sulfuré libérant par hydrolyse une essence très caustique.
Les graines contiennent près d’un tiers d’une huile grasse.
La farine de Moutarde sert à confectionner des sinapismes rubéfiants.

De trop grandes quantités de graines sont irritantes. L’essence de moutarde est fort dangereuse : elle a servi de base à des gaz de combat.

Mots-clés