Spartier, Genêt d’Espagne Spartium junceum L.

Spartium junceum L. ou le Genêt d’Espagne est un arbrisseau caducifolié, appartenant à la famille des Fabaceae. Il mesure jusqu’à 4 m. Il fleurit de mai à juin. Ses autres noms sont Spartier, Spartier à tige de jonc...

Spartium junceum
Spartium junceum
Crédits : Ré Nature Environnement

Son port est souvent en boules rameuses.
Les tiges sont dressées, striées, flexibles, vertes, glabres, à moelle abondante.
Ses feuilles sont simples, alternes, peu nombreuses, petites (longues de 2-3 cm), lancéolées, sessiles, glabres dessus, légèrement soyeuses dessous, rapidement caduques, étroites.
Les grappes de fleurs sont terminales et lâches. Les fleurs sont papilionacées, jaunes, grandes (longues de 20-25 mm), courtement pétiolées.
Ses gousses [1] sont aplaties, d’abord soyeuses, verdâtres puis noirâtres, glabres.

Carte de répartition de Spartium junceum
Carte de répartition de Spartium junceum
Crédits : Ré Nature Environnement

Elle est commune dans la région méditerranéenne et en Corse. Elle est disséminée dans le sud-ouest. Elle remonte dans la vallée du Rhône. Elle est subspontanée ailleurs. Cette espèce est thermophile [2] et héliophile [3].
On la rencontre dans des maquis, des garrigues, des rocailles, des coteaux secs, des friches. Sur l’île de Ré, elle est plantée un peu partout, aussi bien près des habitations qu’en haies pour délimiter, hors des agglomérations, des terrains privés.

Spartium junceum
Spartium junceum
Crédits : Ré Nature Environnement

Cette plante est mellifère.
Ses fleurs sont diurétiques [4] et purgatives.
Elle est employée dans l’Antiquité pour tresser des cordes et des corbeilles et comme fourrage. Elle est utilisée pour fabriquer une pâte à papier artisanale.

Spartium junceum
Spartium junceum
Crédits : Ré Nature Environnement

Toutes les parties du « genêt d’Espagne » sont toxiques. Ce sont surtout les boutons floraux, conservés au vinaigre par confusion avec ceux du genêt à balais, et les grandes fleurs attirantes qui provoquent des accidents. Il s’agit de troubles digestifs et cardiovasculaires qui peuvent être graves.

Les fleurs contiennent un alcaloïde, la spartéine, toxique à forte dose.
Les rameaux renferment de la cytisine, alcaloïde toxique dont l’action est semblable à celle de la nicotine.

Mots-clés


[1Gousse : fruit sec, allongé, formé d’un seul carpelle s’ouvrant par deux fentes

[2Thermophile : se dit d’une plante qui croît de préférence dans des sites chauds et ensoleillés

[3Héliophile : se dit d’une plante qui ne peut se développer complètement qu’en pleine lumière

[4Diurétique : qui augmente la production d’urine