Violette hérissée Viola hirta L.

Viola hirta L. ou la Violette hérissée est une plante vivace. Elle appartient à la famille des Violaceae. Elle fleurit de mars à mai. Elle est dispersée par les fourmis.

Cette plante est sans tige, couverte de poils raides.
La souche est sans stolons ni rejets rampants
Ses feuilles sont toutes en rosette basilaire, de forme ovale oblongue, cordées, munies de dents, obtuses, velues surtout à la base inférieure.
Les stipules [1] sont lancéolées, entières ou faiblement dentées.
Ses fleurs sont violet bleuâtre clair assez grandes, inodores. Les pédicelles sont couverts de poils étalés.
Les capsules sont velues.

Elle est commune presque partout mais plus rare dans la région méditerranéenne. C’est une espèce de demi-ombre ou héliophile [2].
On la rencontre dans des bois clairs (chênaies, pineraies), des haies, des pelouses, des prairies, des bords des chemins, des lisières forestières.

Ses fleurs sont émollientes [3], expectorantes [4] et sudorifiques [5].

Mots-clés


[1Stipule : appendice foliacé ou épineux situé, par deux, à la base du pétiole de la feuille

[2Héliophile : se dit d’une plante qui ne peut se développer complètement qu’en pleine lumière

[3Émollient : adoucissant capable de détendre des parties enflammées ou irritées

[4Expectorant : qui facilite le rejet des sécrétions provenant des voies respiratoires

[5Sudorifique : qui stimule la transpiration