Mercurialis perennis L., 1753

Mercuriale vivace, Mercuriale des montagnes, Mercuriale pérenne

Mercurialis perennis L., 1753 ou la Mercuriale vivace appartient à la famille des Euphorbiaceae. Elle mesure jusqu’à 40 cm. Elle fleurit d’avril à mai. Elle est pollinisée par le vent ou les insectes. Elle est dispersée par les fourmis. C’est une espèce dioïque.

Elle est pubescente.
La souche est rampante et porte des racines fasciculées aux nœuds.
Les tiges sont dressées, avec 4 angles, non ramifiées et nues à la partie inférieure.
Les feuilles sont opposées, vert très sombre, pubescentes, ellipitiques-lancéolées, aiguës, crénelées-dentées et à pétiole court.
Les stipules sont étroites et en pointes courtes.
Les fleurs mâles sont en petits glomérules espacés sur un long épi. Les femelles sont solitaires et longuement pédicellées.
Les capsules sont globules et hérissées.

C’est une espèce d’ombre à demi-ombre.
On la trouve dans divers types forestiers, les mégaphorbiaies, surtout sur sols calcaires.
Sur l’île de Ré, elle est rare.

C’est une plante vénéneuse (pour le bétail) et purgative énergique.